Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Celine
Age 25
But du voyage Tourisme
Date de départ 03/10/11
Nom Cetre
    Envoyer un message
Durée du séjour 1 an
Nationalité France
Description
Voyageuse dans l'âme, voilà que je me lance dans un nouveau défi : après l'Australie, place à l'Amérique Latine. 1 an, c'est le temps dont je dispose pour en faire le tour. Quasiment tous les pays de cette région du globe seront visités.
Le challenge s'annonce plus compliqué que lors de mon précédent voyage. En effet, en Australie je n'avais pas vraiment à me soucier de problèmes tels que l'insécurité, les dangers sanitaires, ou encore le passage de multiples frontières. À cela s'ajoute la barrière de la langue, puisque je ne parlais pas un mot d'espagnol au moment de partir. Mon périple va donc débuter par deux mois de cours d'espagnol au Guatemala, logée chez une famille guatémaltèque. S'en suivra 1 mois de volontariat, toujours au Guatemala. Ensuite, ce sera l'aventure. J'irais où le vent me mènera.
Note: 4,9/5 - 50 vote(s).



Localisation : Colombie
Date du message : 27/06/2012
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Popayán et Cali

Hier, le lendemain de mon arrivée à Popayán, je suis allée me balader dans les rues du centre-ville. À part ça, il n’y a pas grand-chose à faire comme activité dans le coin. Je considérais donc Popayán comme une étape sur mon chemin en direction du Nord, comme la plupart des villes qui vont croiser ma route avant que je n’arrive à Cartagena, au niveau de la Mer des Caraïbes. Mais ce n’est pas pour autant que je n’allais pas profiter des magnifiques églises qui se trouvent dans ces villes. Cette petite visite du centre-ville de Popayán m’a occupée pendant la matinée, et j’ai ensuite pu me reposer pendant l’après-midi. 


Ce matin, je me suis à nouveau rendue au terminal de bus pour continuer mon voyage. Je voulais aller à Cali, 3h plus loin. J’ai longuement hésité à faire étape là-bas car il s’agit d’une grande ville. Du coup, ça voulait dire que ça allait me coûter un bras en taxi pour aller à l’hôtel, et que dès le lendemain il me faudrait déjà en repayer un autre. En tout, c’était un « détour » à environ 5¤. Or, la ville suivante sur mon planning n’était que 5h plus loin de Cali. Seulement, si je voulais y arriver avant la nuit, ça voulait dire qu’il me faudrait me lever assez tôt et je n’en avais pas super envie. Finalement, j’ai donc décidé de quand même m’arrêter à Cali en me disant que pour le moment je ne dépense pas beaucoup d’argent en activités, donc que je pouvais bien me le permettre. 

Quand je suis arrivée au terminal, il y avait au moins 15 compagnies de bus différentes qui y allait. J’ai alors découvert qu’il était aussi possible de négocier le prix des billets de bus. J’ai fait le tour de toutes les agences de manière bien visible, et de 15 000 Pesos, le premier prix qu’on m’avait dit, c’est au fur et à mesure descendu à 10 000 Pesos. Mais ce n’était pas évident pour moi de choisir car on final ils se sont tous alignés sur ce prix. Je suis donc montée dans un bus qui allait partir d’ici peu, et où le type m’avait promis que je pouvais laisser mon gros sac à l’intérieur du bus et non en soute. En effet, je n’aime pas trop les soutes de ces minibus colombiens. Elles sont situées à l’arrière du bus, et il n’y a pas de vitre pour pouvoir garder un ½il sur les sacs. Heureusement, cette soute est quand même fermée à clé. Il n’y a donc pas de danger quand on est à un feu rouge ou au milieu d’une foule, mais c’est quand l’aideur va sortir les bagages d’un autre voyageur qu’il n’y a aucun moyen de contrôle. J’ai donc pu mettre mon sac entre le siège conducteur et passager, et m’asseoir sur un siège de la première rangé pour garder un ½il dessus. 

Après 3h de route, comme prévu, nous sommes rentrés dans la grande ville de Cali. Il a ensuite fallu près de 20 minutes pour atteindre le terminal de bus. En Colombie, c’est très facile de voir qu’on approche du terminal car il y a une queue de taxi de près d’un kilomètre avant celui-ci. J’ai ensuite moi aussi fait la queue pour pouvoir en prendre un. Pas longtemps cependant. Beaucoup moins que ces pauvres chauffeurs de taxi. Je me mets à leur place quand ils doivent faire la queue pendant une demi-heure et se ramasser un client qui va à deux pas d’ici… Ce n’était pas mon cas cependant. Moi, il me fallait aller au centre-ville. Dans mon guide, il était écrit que le taxi jusque là-bas devrait coûter environ 5000 Pesos. Mais, j’ai eu la mauvaise surprise de constater qu’ici les taxis ont un compteur. Impossible donc de savoir le prix avant l’arrivée. En plus, j’ai toujours peur que le chauffeur essaye de m’arnaquer en faisant des tours et des détours. Et comme celui sur lequel je suis tombée ne connaissait pas l’hôtel où j’allais, je me suis inquiétée encore plus. Et effectivement, même si je lui ai donné une adresse qui s’est avérée juste, celui-ci me soutenait que l’adresse était fausse et il m’a d’abord emmenée à un autre hôtel avant que je lui sorte ma carte pour lui monter où c’était. Ça commençait à m’énerver pas mal parce que je voyais le compteur tourner. À la fin, il affichait 8 400 Pesos. Mais en fait, le conducteur a été réglo car il ne m’a demandé que 7 000, ce qui compensait le détour. La gérante de l’hôtel m’a ensuite confirmé que c’était effectivement le prix pour arriver jusque là. 

Après avoir mangé un bout, je suis ensuite allée en ville pour aller à un mirador et pour voir un peu les bâtiments de centre-ville. En une heure, j’avais fait le tour. Il n’y avait rien de bien spécial, si ce n’est que j’ai découvert qu’il existait des téléphones portables publics. Ce sont en fait des personnes qui ont plein de portables et qui font payer les conversations à la minute. J’ai aussi pu profiter de la chaleur, la première vraie chaleur pour moi depuis près de 2 mois, la dernière datant du Panama. Il faut quand j’en profite car dès demain, ce ne sera de nouveau plus la même chanson. 



Etapes :
Popayán
Cali

Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Celine ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty