Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Celine
Age 25
But du voyage Tourisme
Date de départ 03/10/11
Nom Cetre
    Envoyer un message
Durée du séjour 1 an
Nationalité France
Description
Voyageuse dans l'âme, voilà que je me lance dans un nouveau défi : après l'Australie, place à l'Amérique Latine. 1 an, c'est le temps dont je dispose pour en faire le tour. Quasiment tous les pays de cette région du globe seront visités.
Le challenge s'annonce plus compliqué que lors de mon précédent voyage. En effet, en Australie je n'avais pas vraiment à me soucier de problèmes tels que l'insécurité, les dangers sanitaires, ou encore le passage de multiples frontières. À cela s'ajoute la barrière de la langue, puisque je ne parlais pas un mot d'espagnol au moment de partir. Mon périple va donc débuter par deux mois de cours d'espagnol au Guatemala, logée chez une famille guatémaltèque. S'en suivra 1 mois de volontariat, toujours au Guatemala. Ensuite, ce sera l'aventure. J'irais où le vent me mènera.
Note: 4,9/5 - 50 vote(s).



Localisation : Argentine
Date du message : 14/08/2012
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Le voyage le plus long

Il y a quelques jours, alors que j’étais au Chili, je vous disais que j’avais battu mon record de kilomètres effectués avec un seul bus. Eh bien ce record est déjà tombé puisque c’est maintenant mon voyage entre Tucuman et Iguazu qui est en tête, avec 1399 km parcourus. 

Hier matin, à 11h30, j’ai donc pris place dans le bus qui allait m’emmener à Iguazu, dans un siège qu’on pourrait qualifier de première classe. Il était super grand et tout en cuire, hyper confortable. En plus, il n’y avait pas d’autre siège ni à côté de moi ni devant moi. Donc pas de problème de voisin trop encombrant ou de siège qui s’incline devant moi. Par contre, la télévision était un peu trop à ma gauche, si bien qu’il fallait que je tourne pas mal la tête pour pouvoir la regarder. Mais en inclinant mon siège presque au maximum, ça allait à peu près. 

Dès que le bus eu démarré, on a tout de suite eu droit à un premier film. Comme c’était un truc pour enfant c’était cool pour moi parce que facile à comprendre. Pendant le film, on a aussi eu droit à notre déjeuner. Et contrairement aux compagnies de bus que j’avais eu jusqu’à présent, ils savaient ce que déjeuner voulait dire, parce qu’on n’a pas eu juste un jus de fruit et des gâteaux salés. On a quand même eu un sandwich avec d’autres trucs qui faisaient office d’entrée et de dessert. On avait aussi les boissons à volonté. À 18h, alors que nous étions en train de regarder le troisième film (mais qui était nul celui-là), nous avons eu droit au thé avec un petit gâteau. Ce n’est qu’après que j’ai enfin eu droit à mon premier film en anglais, ce qui est quand même plus facile à comprendre pour moi. Ce n’est ensuite que vers 21h30 environ que nous avons eu notre diner, mais c’est normal car en Argentine ils mangent très tard. Je dirais même que 21h30, pour eux, c’est plutôt tôt. En entrée, incroyable, on avait un peu de charcuterie et de fromage, et le plat principal était chaud : de la purée avec du poulet pané et du jambon. 

Ce n’est que quand s’est fini le 5ème film de la journée, vers 23h30 environ, que je me suis installée pour dormir. Jusqu’à présent, grâce aux films surtout, je n’avais pas vraiment vu le temps passer. Cela faisait déjà 12h que j’étais dans le bus, mais je ne me sentais pas au bord de craquer. Pour dormir, j’avais placé mon petit sac sur le repose pied, histoire de pouvoir placer les miens encore plus haut et avoir encore plus la sensation d’être à plat. Parce que déjà, le siège se baissait beaucoup, donc c’est vrai qu’il ne me manquait que peu de choses pour me sentir comme dans un lit. Au final, j’étais très bien installée et je peux dire que j’ai dormi, pour de vrai cette fois-ci. Je me réveillais à chaque fois qu’on arrivait au terminal d’une ville, mais je me rendormais à chaque fois derrière. C’est donc reposée que je me suis réveillée le matin venu. 

Il était environ 8h quand j’ai décidé que j’avais fini ma nuit et que je me suis réinstallée en position assise. Peu après, on nous a servi le petit-déjeuner, qui était en fait exactement comme le goûter de la veille, mais ça allait. En revanche, j’ai très vite compris que nous n’allions pas arriver à 8h30 comme prévu. À vrai dire, je m’en doutais déjà un peu car, durant la journée et pendant la nuit, nous avions fait plusieurs arrêts bizarres qui ne servaient pas à décharger des gens, et qui à chaque fois duraient assez longtemps. Mais à vrai dire, je m’en foutais un peu. Je savais que ce n’était que le début de la journée, et donc que je n’étais pas pressée.  

C’est finalement vers 10h (soit après 22h30 de route) que nous sommes arrivés à Iguazu, ou plutôt Puerto Iguazu, puisque tel est le nom de la ville à côté des chutes. Je me suis alors rendue à pied à mon hôtel, qui était à peine un pâté de maison plus loin, où j’ai encore dû attendre qu’il soit midi pour prendre procession de mon dortoir. Mais en même temps, je n’en avais pas plus besoin que ça car, comme je vous l’ai dit, j’étais reposée. Je me coucherai peut-être un peu plus tôt que normalement ce soir, mais c’est tout. 

Ici, à Puerto Iguazu, j’ai enfin dit adieu à l’hiver. Il fait chaud, avec plus de 30°C le jour, et la végétation est complètement différente. Fini les arbres sans feuilles. Tout est bien vert ici. Je verrai ce soir si la température chute beaucoup pendant la nuit, mais j’en doute un peu. En tous cas, une chose est certaine : les moustiques sont de retour ! Heureusement, j’avais prévu le coup et j’avais racheté une bombe anti-moustique juste avant de quitter Tucuman. 


Je me trouve donc maintenant à peine à quelques kilomètres du Paraguay et du Brésil, mais pour des raisons de sécurité je n’irai qu’au Brésil. Le Brésil, je vais justement y aller dès demain pour aller voir la partie des chutes d’Iguazu qui est de leur côté. Ce n’est qu’après que j’irai voir celle en Argentine, puis que je me rendrai pour de bon au Brésil. Ça peut paraître tordu comme ordre de faire les choses, mais il faut savoir que le côté brésilien, aussi beau soit-il, n’égale en rien le côté argentin. Il ne peut alors être considéré que comme une introduction aux chutes argentines. Afin de l’apprécier à sa juste valeur, il convient donc d’y aller avant d’être ébloui par le côté argentin.


Etapes :
Puerto Iguazú

Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par maman

le 15/08/2012 à 15:14:28

mais pour aller au Brésil 1 jour, il te faut aussi un visa ou bien c'est plus simple? nAu fait, pour un si long trajet en bus, ils prévoient plusieurs chauffeurs qui alternent?


Répondre à ce commentaire

Par Celine Cetre

le 15/08/2012 à 20:36:17

Les visas, c'est quand on fait un demande d'autorisation de séjour préalable. En Amérique du Sud, la plupart des pays ne demandent pas de visa pour les français. En gros, il faut juste se pointer à la frontière et on nous fait un tampon d'entrée.
Quand au trajet en bus, oui, il y a deux chauffeurs, et il y a une couchette pour celui qui ne conduit pas.

Répondre à ce commentaire

Par véro

le 18/08/2012 à 00:32:54

Pour le coup, on n'a pas été gâtés question photos aujourd'hui !!
Les longs voyages on s'y prépare psychologiquement, c'est bizarre... Quand je vais à Vimory, je trouve ça long au bout de 3 heures. Quand on allait en Roumanie, 29 heures de voiture, on ne trouvait le temps long que les dernières heures...
Bisous Céline

Répondre à ce commentaire

Par Celine Cetre

le 18/08/2012 à 00:58:54

lol ! Et en plus, j'ai dû me forcer pour en mettre une. Celle que j'ai mis, dans n'importe quel autre message, elle serait passé à la trappe.
Mais c'est vrai que c'est toujours les dernières heures de voyage qui sont les plus pénibles. Alors si on ne voyage que 3h, les dernières heures représentent les deux-tiers du voyage.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Celine ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty