Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Celine
Age 25
But du voyage Tourisme
Date de départ 03/10/11
Nom Cetre
    Envoyer un message
Durée du séjour 1 an
Nationalité France
Description
Voyageuse dans l'âme, voilà que je me lance dans un nouveau défi : après l'Australie, place à l'Amérique Latine. 1 an, c'est le temps dont je dispose pour en faire le tour. Quasiment tous les pays de cette région du globe seront visités.
Le challenge s'annonce plus compliqué que lors de mon précédent voyage. En effet, en Australie je n'avais pas vraiment à me soucier de problèmes tels que l'insécurité, les dangers sanitaires, ou encore le passage de multiples frontières. À cela s'ajoute la barrière de la langue, puisque je ne parlais pas un mot d'espagnol au moment de partir. Mon périple va donc débuter par deux mois de cours d'espagnol au Guatemala, logée chez une famille guatémaltèque. S'en suivra 1 mois de volontariat, toujours au Guatemala. Ensuite, ce sera l'aventure. J'irais où le vent me mènera.
Note: 4,9/5 - 50 vote(s).



Localisation : Nicaragua
Date du message : 15/02/2012
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Canyon de Somoto

Le premier site naturel du Nicaragua que j’ai découvert est donc le Canyon de Somoto, situé quasiment à la frontière avec le Honduras. Pour le découvrir, il y avait deux options. De l’intérieur premièrement, avec une sorte de canyoning, ou bien de l’extérieur avec une marche jusqu’à un point du vue puis une petit balade en barque pour aller jusqu’à l’entrée du canyon. Ayant déjà fait pas mal d’activités dans l’eau ses derniers temps, j’avais décidé d’opter pour l’alternative « marche ».

 

Pour aller jusqu’au canyon, il faut environ 2h en bus local. À mon hôtel, ils ont des relations avec des guides locaux et en gros, si je devais aller par là-bas par mes propres moyens, le guide devait ensuite m’attendre à l’arrêt de bus et s’occuper de moi à partir de là.

Ce matin, le bus partait à 7h30 du terminal, situé à un peu plus d’un kilomètre de mon hôtel. Pour éviter d’avoir à me lever trop tôt, j’ai pris un taxi car ils ne coûtent vraiment pas cher : 10 Cordobas (0,33¤). Je suis arrivée au terminal en même temps qu’un autre taxi d’où est sorti un couple qui allait aussi au canyon et qui était en plus dans le même hôtel que moi. Comme ils étaient belges, nous avons pu beaucoup échanger sur nos expériences respectives durant tout le trajet. Ce qui était intéressant, c’est que moi je me dirige vers le Sud, et eux vers le Nord. Du coup, on a pu se donner tout un tas d’infos utiles.

Une fois dans la ville de Somoto, nous avons rencontré notre guide, et nous sommes montés avec lui dans un taxi pour aller jusqu’au canyon. En chemin, nous avons récupéré une autre fille qui séjournait dans la ville. Si vous avez bien compté, cela veut dire que nous étions 6 dans le taxi avec le chauffeur. Mais la voiture, elle, était bien normale. Du coup, la fille belge a du se tenir sur les genoux de son compagnon pendant les 12km que nous avions à parcourir. Pas très confortable…

De tout le groupe, j’étais la seule à ne pas faire le canyoning mais ça ne me dérangeait pas. J’ai donc eu un guide privé juste pour moi qui m’a conduit à deux miradors différents situés en hauteur du canyon. En tout, j’ai dû marcher environ 2h avant d’arriver à l’endroit où se situaient les barques. Nous sommes montés sur l’une d’entre elles et un local a ramé pour nous jusqu’à l’entrée du canyon d’où j’ai pu prendre quelques photos supplémentaires. Pas des tonnes par contre, parce que comme une idiote, j’avais oublié la carte mémoire de mon appareil photo dans mon ordinateur la veille. Du coup, je n’avais droit qu’à 32 photos avec la mémoire interne de l’appareil. Je ne suis même pas sûre d’arriver à les extraire. Je vais essayer ça après.

Une fois le tour terminé, j’ai retrouvé les autres à la maison du guide où nous avons mangé un repas inclus dans le tour : poulet, riz et flageolet. J’ai aussi découvert un nouveau type de tortillas : après les épaisses du Guatemala, les fines du Mexique, les petites du Honduras et les très épaisses du Salvador, voici les larges et fines du Nicaragua.

Pour rentrer, nous avons pris un bus express qui n’a mis qu’une heure pour arriver. Mais en attendant l’heure de son départ, nous avons eu le temps de marcher un peu dans la ville de Somoto pour prendre l’ambiance du coin. Dans le bus, j’ai ensuite eu tout le mal du monde à ne pas m’endormir. Après un réveil à 3h30 hier, je m’étais levée à 6h ce matin, et demain, ce sera environ à 5h. Je suis épuisée.

Pourquoi 5h demain ? Tout simplement parce que je vais aller passer 2 jours dans un endroit où le seul bus qui y va part à 5h45 du matin. Je vais aller y faire de la marche à pied, tandis que je serais nourrie-logée chez une famille locale. Je pense que ce sera une expérience très intéressante. Inutile de vous le dire, mais je n’aurais bien entendu pas accès à Internet.



Etapes :
Somoto

Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par maman

le 16/02/2012 à 21:15:04

est ce qu'il n'est pas envisageable de passer une fois une journée à NE RIEN FAIRE??? tu n'en rêves pas?

Répondre à ce commentaire

Par Celine Cetre

le 18/02/2012 à 01:00:17

Il est probable que ça arrive dans les prochains jours parce que je me suis fait très mal à la main droite et ça m'handicape beaucoup. J'en dirais plus dans mon prochain message.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Celine ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty