Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Celine
Age 25
But du voyage Tourisme
Date de départ 03/10/11
Nom Cetre
    Envoyer un message
Durée du séjour 1 an
Nationalité France
Description
Voyageuse dans l'âme, voilà que je me lance dans un nouveau défi : après l'Australie, place à l'Amérique Latine. 1 an, c'est le temps dont je dispose pour en faire le tour. Quasiment tous les pays de cette région du globe seront visités.
Le challenge s'annonce plus compliqué que lors de mon précédent voyage. En effet, en Australie je n'avais pas vraiment à me soucier de problèmes tels que l'insécurité, les dangers sanitaires, ou encore le passage de multiples frontières. À cela s'ajoute la barrière de la langue, puisque je ne parlais pas un mot d'espagnol au moment de partir. Mon périple va donc débuter par deux mois de cours d'espagnol au Guatemala, logée chez une famille guatémaltèque. S'en suivra 1 mois de volontariat, toujours au Guatemala. Ensuite, ce sera l'aventure. J'irais où le vent me mènera.
Note: 4,9/5 - 50 vote(s).



Vidéos :
L'ile qui bouge
L'ile qui bouge


Localisation : Nicaragua
Date du message : 17/02/2012
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Accident dans la Réserve Naturelle Miraflor

Je vous rassure tout de suite, il ne s’agit pas d’un accident de voiture. Il s’agit d’une stupide chute (encore une) où je me suis fait TRES mal à la main droite. Du coup, je vais essayer de ne pas écrire des tartines aujourd’hui parce que même ça, ça me fait mal. Désolée, mais ce ne sera donc que les grandes lignes pour cette fois.

 

Jeudi matin, j’ai pris le bus pour la Réserve Naturelle Miraflor à 6h du matin. Tout le trajet s’est fait sur une route défoncée de terre et cailloux, avec même une petite traversée de rivière. Autant dire que le bus ne roulait pas très vite, et il lui aura fallu 1h30 pour atteindre la communauté de San José, où habite la famille qui m’accueillait pour la nuit. Enfin… quand je dis qu’il a atteint la communauté, il a surtout atteint le chemin qui grimpe une colline et au bout duquel se situe la communauté. Il m’a bien fallu 20 minutes de montée pour arriver à destination.

Mes hôtes étaient un jeune couple de 23 ans : Egna et Darvin. Ils habitent une petite maison avec trois pièces et une cuisine. La douche est en fait un carré entouré de végétation avec une bâche pour entrée et un tuyau d’arrosage pour arrivée d’eau. Les toilettes étaient un trou dans le sol avec au dessus un support en béton pour s’asseoir. Autour, il y avait 3 plaques de tôle et une bâche à l’entrée, qui s’agitait avec le vent. Mon lit était dans l’une des trois pièces, où il n’y avait qu’une chaise pour autre fourniture. En plus de l’hébergement, j’avais aussi les repas inclus, faits maison et très bons.

 

Le matin du premier jour, Darvin m’a servit de guide pour une balade à travers les différents « niveaux » du Miraflor : bas, moyen et haut. Tout est une histoire d’altitude. Même si l’écart n’est pas très grand, la différence de climat et de végétation justifie la distinction. Au court de cette balade, Darvin m’a présenté un arbre – dont je ne me rappelle plus le nom – qui a une très grande importance pour sa communauté. Avec le bois, ils font les charpentes des maisons et avec les fils bizarres qui pendent des branches, ils obtiennent des briques en les mélangeant avec de la terre et de l’eau. Sinon, il serait trop cher pour eux de construire une maison.

L’après-midi, après le repas, Darvin m’a proposé de jouer au base-ball. Comme je n’avais encore jamais essayé, c’est avec plaisir que j’ai accepté. Pour commencer, il m’a entraînée à attraper la balle avec le gant. C’était plutôt marrant, même si je la loupais de temps en temps. Un coup, il l’avait lancée un peu fort et comme je l’avais loupée, elle s’est mise à dégringoler la pente. Je me suis alors mise à courir pour la rattraper… et je me suis pris les pieds dans une racine qui dépassait du sol. Réflexe stupide, j’ai mis ma main en avant. Mes doigts ont commencé à toucher le sol, mais avec la vitesse, le reste de ma main à continué, tordant mes doigts dans le mauvais sens. En plus, l’instant d’après mon corps tombait sur ma main et mes doigts ainsi pliés. J’ai entendu craquer, et j’ai immédiatement ressenti une douleur fulgurante. Telle, que je suis restée allongée dans la poussière du sol. Quand Darvin est venu voir comment j’allais, j’ai juste pu me retourner et me salir l’autre côté. J’ai quand même réussi à expliquer où j’avais mal entre deux serrages de dents. Ensuite, tout est un peu flou parce que je suis à moitié tombée dans les pommes et ma perception du temps a donc été altérée. J’ai eu l’impression que 10 secondes après ma chute Darvin m’appliquait déjà de la pommade sur la main. Il la massait en même temps, et il m’a expliqué après qu’en même temps il avait tâté mes os pour voir si tout était intact. Selon lui, je n’avais rien de cassé. Personnellement, j’en doutais sérieusement. En plus, le dos de ma main avait une forme plutôt bizarre. J’ai mis plusieurs minutes à retrouver mes esprits et encore plus avant que la nausée qui s’était emparée de moi ne disparaisse. Pour la douleur, c’était autre chose ! Quand je me suis couchée, même si j’avais pris un médicament, je doutais toujours sérieusement de n’avoir rien de cassé, et pareil à mon réveil. Mais quelques heures après, la douleur était moindre. Je ne sais pas si c’était dû à une amélioration, à un médicament, ou encore simplement au fait qu’elle soit un peu moins froide. Toujours est-il que j’ai pu mieux tester la motricité de mes doigts et du reste de ma main. Je peux toujours bouger les doigts, mais je ne peux ni les ouvrir ni les fermer complètement. Ils sont enflés, et je pense que ça en est la cause. Je pense quand même que j’ai une entorse sur au moins deux d’entre eux. Pour le poignet, même chose : je peux le bouger, mais pas entièrement. C’est peut être dû au dos de ma main, particulièrement enflé.

S’il y avait eu un hôpital dans les parages le premier jour, je m’y serais précipitée. Mais de toute manière, la question ne se posait même pas à ce moment là. Aujourd’hui, je suis rentrée à Esteli à la tombée de la nuit, et comme ça va un peu mieux et que je ne pense pas que quelque chose soit cassé, je ne voulais pas prendre le risque d’aller de nuit à l’hôpital. Demain, il va falloir que je prenne le bus pour aller à Léon, où j’avais déjà fait mes réservations. Je vais aussi arriver tard donc au final je déciderai dimanche en fonction de mon état si j’irai faire des radios ou pas.

Prendre le bus avec une main comme ça ne me tente pas trop, et du coup je vais prendre le bus direct même si l’horaire ne m’arrange pas trop. Et je pense que je resterai ensuite là-bas le temps que ma main aille mieux. Parce que pour le moment, la moindre fermeture éclair me pose problème, de même que faire mon sac, faire mes lacets, me brosser et me laver les cheveux, laver mon linge (et surtout l’essorer), aller aux toilettes, m’habiller,… Bref tout ! Je suis aussi incapable d’utiliser mon filtre à eau, donc je me retrouve obligée d’en acheter pour le moment.

 

Sinon, j’ai quand même profité de ma deuxième journée ou nous sommes allés faire une balade du côté d’un petit lagon avec au milieu une île flottante de roseaux qui bougeait au gré du vent.



Etapes :
Valle San José

Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par Sophie

le 18/02/2012 à 08:31:13

J'ai envie de dire MERDE FAIT CHIER !
Je suis vraiment désolée pour toi... C'est trop bête que ça t'arrive maintenant alors que tu ne t'es rien cassé depuis le collège...
J'espère vraiment que tu pourras faire des radios pour voir qu'il n'y a rien de grave !
Gros Bisous

Répondre à ce commentaire

Par Celine Cetre

le 18/02/2012 à 14:38:04

Alors aujourd'hui, la main est toujours aussi enflée, mais la douleur un peu moindre et j'arrive un peu à m'en servir pour certains trucs. Mais je vais quand même aller à l'hôpital dimanche matin pour vérifier s'il n'y a rien de grave qui se cache là-dessous.

Répondre à ce commentaire

Par maman

le 18/02/2012 à 09:17:44

alors ce coup ci, il va falloir faire EN PRIORITE en fonction de ta main; cela veut dire que, quels que soient tes projets actuellement, ta priorité va être de t'arrêter dans une ville où il y a une radio et un service d'urgences. Ensuite si vraiment ils sont sûrs que rien n'est cassé, il te faut au minimum une attelle 2 semaines si tu as une entorse sous peine de séquelles. Tertio: l'idéal serait que tu puisses scanner la radio et me l'envoyer pour que je la montre à un des spécialistes de la main avec qui je travaille....et au pire, si c'est un truc merdique, tu rentres et tu repars avec nous au PEROU....
Autre chose, fais aussi vite que possible une "pré déclaration" à l'assurance, pour être certaine d'être prise en charge (il y a souvent des délais minimum de déclaration).
Tél moi dès que tu peux, bisous et courage, courage.

PS as tu assez d'antalgiques? Si tu as de la glace à mettre, c'est bien
PPS Pour l'attelle, est ce que c'est ton poignet, la main, ou l'articulation du pouce qui a morflé (car il y a des attelles qui bloquent aussi le pouce mais qui sont plus handicapantes à porter)

Répondre à ce commentaire

Par Celine Cetre

le 18/02/2012 à 14:49:06

Concernant les priorités, je les ai déjà revues. Si je pars à Léon aujourd'hui, c'est parce que ma réservation est déjà faite. En plus, c'est une ville un peu plus grande. L'hôpital n'est pas trop loin de mon hôtel et il parait que c'est plus sympa qu'Esteli. Donc si je dois rester longtemps au même endroit, je préférerai que ce soit là-bas. Mais une chose est sûre, je ne bougerai pas de là tant que je n'aurai pas retrouvé une main fonctionnelle. Et en fonction de la période de rémission prévue par les médecins, j'aviserai.

Concernant l'assurance, je viens de les appeler pour ouvrir un dossier. Donc de ce côté là, ne t'inquiète pas.

Pour les médicaments, par rapport à ce que tu m'as marqué sur le papier j'ai pris du kétoprophène. Plusieurs personnes m'ont dit que l'ibuprophène est bien pour ce genre de chose parce que ça aide avec le gonflement. Je leur ai dit que j'avais pris du kétoprphène et ils ont dit que ça allait aussi parce que ça finissait par "phène". Mais je suis assez limitée en quantité avec c dernier, et l'ibuprophène n'est pas trop cher en pharmacie. Si tu pouvais me confirmer ce que je dois prendre ce serait bien.

Le pouce n'a pas morflé. Avec mon petit doigt c'est le seul qui s'en est sorti. Ceux qui ont le plus morflés sont le majeur et l'annulaire. L'index un peu aussi mais moins.
La main en elle-même est douloureuse aussi, mais pas le poignet donc je pense que c'est juste le gonflement qui m'empêche de le bouger correctement.

Répondre à ce commentaire

Par maman

le 18/02/2012 à 09:21:58

suite: et si il n'y a pas moyen de scanner la radio, au pire, tu l'envoies en urgent par la poste pour avoir un deuxième avis

Répondre à ce commentaire

Par edith

le 18/02/2012 à 11:37:22

Bonjour céline
Je me suis connectée vite fait, je pars demain au Vietanm et je suis dans les prépapatifs.
je voulais d'abord te remercier pour ta carte du Honduras, en plus des mails tu nous envoies des cartes postales !!
Ca m'a fait vraiment plaisir.
Et du coup je viens de voir que t'es fait mal à la maion droite. je laisse Michèle te donner les conseils médicaux, j'espère surtout que ce n'est pas trop grave et que tu pourras vite continuer
, ou te faire bien soigner s'il le faut.
Alors bon courage, je prendrai des nouvelles depuis l'ordi de Marine à Hanoi.
A très bientôt
edith

Répondre à ce commentaire

Par maman

le 18/02/2012 à 13:11:50

bon voyage à Nanou et toi, bisous

Répondre à ce commentaire

Par juju

le 18/02/2012 à 14:54:22

d'abord, pour quelqu'un qui souffre de la main droite comme toi et qui nous annonce que le mail va être écourté, je trouve que tu as été une fois de plus plutôt généreuse avec tes lecteurs!!
Ensuite, je partage évidemment la désolation des autres "commentateurs", quelle déveine que cette chute et surtout sa conséquence visiblement bien handicapante.
Enfin et surtout, garde le moral (ce dont je ne doute pas te connaissant), serre les dents, et prends soin de toi.
Bises

Répondre à ce commentaire

Par Celine Cetre

le 18/02/2012 à 18:42:19

Pour le moral, effectivement, ça ne m'a pas affectée. Une des premières pensées que j'ai eu c'était "heureusement que ce n'est pas un pied". Donc je reste positive et s'il faut que je reste 15 jours au même endroit, ce ne sera pas un drame. J'aurais le verdict demain matin après être allée à l’hôpital.

Répondre à ce commentaire

Par tatie claudine

le 18/02/2012 à 20:53:26

j'espère de tout mon coeur que cela sera pas trop grave et que tu ne seras pas immobilisée trop longtemps. bon courage. je pense à toi.
je pense comme Julie pour quelqu'un qui souffre de la main tu nous as fait un beau cr comme toujours.
je t'embrasse.

Répondre à ce commentaire

Par Laurence

le 19/02/2012 à 13:21:45

Courage! On pense très fort à toi!
Quel plaisir de lire cet optimisme malgré la chute !!
Repose toi, prends soin de toi
Bisous
Nico et Laurence

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Celine ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty